En 1901, au large de l’île grecque d’Anticythère, des fragments en bronze d’un mécanisme sont remontés d’une épave romaine datant de 87 avant J.-C.

Des études réalisées tout au long du XXe siècle, et surtout à partir de l’an 2000 à l’aide d’un scanner à rayons X, ont conclu qu’il s’agissait des restes d’un calculateur astronomique perfectionné. Modélisant la course des astres à l’aide de plus d’une trentaine d’engrenages, il indiquait la position du soleil et de la lune, probablement aussi de quelques planètes, ainsi que les dates des éclipses. C’est le plus vieux mécanisme à engrenages connu et il faudra attendre plus d’un millénaire pour voir apparaître des systèmes comparables, dans les horloges du Moyen Âge. Il est considéré comme le premier calculateur analogique.

Catégories : Histoire

Laisser un commentaire