Banana Comptabilité

ECRITURES

Le soldes d’ouverture

Le solde d’ouverture d’un compte est indiqué dans la colonne Ouverture.

  • Les soldes en débit (Actifs) sont indiqués normalement.
  • Les soldes en crédit (Passifs) sont indiqués avec le signe moins (en négatif)
  • Normalement, seulement les soldes d’ouverture des Actifs et des Passifs

EXERCICE

Soit un bilan initial à saisir dans le logiciel Banana Compta.

Le bilan initial sera placé directement dans le tableau Compte en prenant soin de précéder du signe -, les comptes du passif.

Après avoir complété tous les comptes de l’Actif du bilan initial, dans Info, un message indique que la différence n’est pas nulle, ce qui me fait conclure que mon bilan n’est pas encore équilibré. Pourquoi ? parce que je n’ai pas encore inséré les éléments du passif.

Complétons les données du passif, en marquant d’un signe moins tous les chiffres.

Pour voir le bilan initial par rapport aux données que nous venons d’insérer, on se rend dans le menu Compta1, on y sélectionne la commande Bilan formaté.

 

Dans la boite de dialogue qui apparait, l’onglet Période permet de spécifier la période pour laquelle nous voulons voir le bilan. L’option Période spécifiée sera aussi importante lorsque nous aurons déjà saisi d’autres écritures et que nous aurons besoin de n’afficher que le bilan initial.

Dans ce cas, nous n’avons qu’à spécifier la période du 01 janvier au 01 janvier.

En cliquant sur OK, le bilan apparaît en deux pages : la première page reprenant les actifs et la deuxième le passif.

Insérer les écritures

Les écritures doivent être insérées dans le Tableaux Écritures. Elles correspondent au journal comptable.

Les colonnes listées ci-dessous et précédées d’un * ne sont normalement pas visibles. Pour les rendre visibles, utiliser la commande Organiser colonnes du menu Données.

Date : La date que le programme utilise pour attribuer l’écriture à une période.  La date doit être située dans la période comptable définie dans les Données de base (FichieràPropriétés) de la comptabilité.

*Date Pièce : On peut y indiquer la date de la pièce, par exemple, la date d’émission d’une facture.

*Date valeur : On peut y indiquer la date valeur de l’opération bancaire. La valeur est importée d’un extrait de compte en format électronique.

Pièce : Le numéro du justificatif qui est la base pour l’écriture comptable. Quand vous introduisez les écritures, il est conseillé d’indiquer un numéro progressif sur le document, de façon à ce que l’on peut facilement retrouver la pièce comptable.

*PièceProtocole : Une colonne supplémentaire si l’on veut attribuer une autre numération aux écritures ou au document.

Si, dans le cas d’une importation des écritures dans un autre fichier, on veut attribuer un autre numéro de pièce et tenir le numéro de pièce original, insérer le numéro de pièce dans la comptabilité source dans la colonne PièceProtocol.

*PièceType : Contient un code que le programme utilise pour identifier un type d’écriture. Si l’on préfère utiliser des codes personnels, il vaut mieux ajouter une autre colonne.

*Numéro de la facture : Un numéro de facture émise ou payée qui est utilisé avec la fonction de contrôle-factures pour clients et fournisseurs.

*PièceOriginal : Le numéro de référence présent sur une pièce; pour insérer, par exemple, le numéro d’une note de crédit.

*Lien à fichier externe : Sert à insérer un lien à un fichier externe, habituellement le justificatif comptable. Avec la petite flèche en haut, le programme ouvre le document.

Cette colonne est utilisée avec la commande Lien à un document

*Référence Externe : Numéro de référence éventuel attribué par un programme qui a généré cette opération. Cette valeur peut servir à s’assurer qu’une même opération ne soit pas importée deux fois.

Libellé : Le texte de l’écriture.

*Compte Débit Description : La description du compte inséré, reprise du plan comptable

Compte Crédit : Le compte qui sera crédité. Pour le reste, nous renvoyons l’utilisateur à l’explication sous “Compte Débit“.

*Compte Crédit Description : La description de ce compte, reprise du plan comptable

Montant : Le montant qui sera inséré sur le compte Débit et le compte Crédit.

Les colonnes TVA : Pour une explication des colonnes TVA, veuillez consulter la page Ecritures de la gestion TVA.

*Date d’échéance

La date pour laquelle cette facture doit être payée. Consultez les sous-menus Clients et Fournisseurs

*Date Paiement

Utilisée en combinaison avec la commande “Afficher échéances“.

En revanche, pour utiliser les fonctions de contrôle clients et fournisseurs pour le paiement, il faut enregistrer une écriture pour l’émission de la facture et une autre pour le paiement.

*Bloc Numéro, Bloc Montant, Bloc Progressif, Bloc Ligne Voir la fonction Bloquer écritures.

 

 

Différentes types d’écritures

Écritures simples

Les écritures simples sont celles qui incluent deux comptes qui sont insérées sur une seule ligne.

Par exemple, 10 – 01 CHQ N 0045673 de  1000 000 F de la Banque  pour  payer le  fournisseur TSHIAMA.

Écritures composées

Les écritures composées, où il y a plus de deux comptes, doivent être enregistrées sur plusieurs lignes. La contrepartie de l’écriture entière doit être insérée dans la première ligne.

Le numéro de document, reporté sur les différentes lignes, est le même car il s’agit de la même écriture.

 

NB : Dans les écritures composées, les dates des lignes de l’écriture doivent être les mêmes, sinon, en cas de calculs par période, il pourrait y avoir des différences comptables.

 

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.