Les réseaux en bref

NOTIONS SUR LES RÉSEAUX SANS FIL

Un réseau sans fil (wireless network) est un  réseau dans lequel au moins deux terminaux peuvent communiquer sans liaison filaire.

Les réseaux sans fil sont fondés sur une liaison utilisant les ondes radioélectriques (radio et infrarouges) en lieu et place des câbles habituels. Ils permettent de relier très facilement des équipements distants d’une dizaine de mètres à quelques kilomètres.

CATÉGORIES DE RÉSEAUX SANS FIL

On distingue habituellement plusieurs catégories de réseaux sans fil, selon le périmètre géographique offrant une connectivité (appelée zone de couverture):

Les réseaux personnels sans fil (WPAN)

Le réseau personnel sans fil (appelé aussi réseau individuel sans fil ou réseau domestique sans fil, Wireless Personal Area Network) est un réseau sans fil d’une faible portée, de l’ordre de quelques dizaines de mètres.

Ce type de réseau sert généralement à relier des périphériques (imprimante, téléphone portable, appareils domestiques…).

Les WPAN utilise plusieurs technologies dont la principale est le Bluetooth lancée par Ericsson en 1994, proposant un débit théorique de 1 Mbps pour une portée maximale de d’une trentaine de mètres. Bluetooth est connue aussi sous le nom de IEEE 802.15.1

D’autres technologies sont:

  • HomeRF (Home Radio Frequency) lancée en 1998 par HomeRF Working Group propose un débit théorique de 10 Mbps avec une portée d’environ 50 à 100 mètres sans amplificateur. Cette norme a été abandonnée en 2003 car les fondeurs de processeurs misent désormais sur les technologies WiFi embarquées.
  • ZigBee aussi connue sous le nom de IEEE 802.15.4, permet d’obtenir des liaisons sans fil à très bas prix et avec une très faible consommation d’énergie, ce qui la rend adaptée pour être directement intégrée dans de petits appareils électroniques (appareils électroménagers, HiFi, jouets…).
  • Les liaisons infrarouges permettent de créer des liaisons sans fil de quelques mètres avec des débits pouvant monter à quelques mégabits par seconde. Cette technologie est largement utilisée pour la domotique (télécommandes) mais souffre toutefois des perturbations dues aux interférences lumineuses.

Les réseaux locaux sans fil (WLAN)

Le réseau local sans fil (WLAN, Wireless Local Area Networkà) est un  réseau permettant de couvrir l’équivalent d’un réseau local d’entreprise, soit une portée d’environ une centaine de mètres. Il permet de relier des terminaux présents dans la zone de couverture.

Il existe plusieurs technologies concurrentes:

  • Le Wifi (ou IEEE 802.11), soutenu par l’alliance WECA (Wireless Ethernet Compatibily Alliance) offre des débits allant jusqu’à 54 Mbps sur une distance de plusieurs centaines de mètres.
  • hiperLAN2 (high performance radio LAN 2.0), norme européenne élaborée par l’ETSI (European Telecommunications Standard Institue). HiperLAN 2 permet d’obtenir un débit théorique de 54 Mbps sur une zone d’une centaine de mètres dans la gamme de fréquence comprise entre 5150 et 5300 MHZ

Les réseaux métropolitains sans fil (WMAN)

Connu aussi sous le nom de Boucle locale radio (BLR), les WMAN sont basés sur la norme IEEE 802.16. La boucle locale radio offre un débit utile de 1 à 10 Mbit/s pour une portée de 4 à 10 kilomètres, ce qui destine principalement cette technologie aux opérateurs de télécommunications.

 

Les réseaux étendus sans fil (WWAN)

Connus aussi sous le nom de réseaux cellulaires mobile, ces réseaux sont les sans-fils les plus répandus puisque tous les téléphones mobiles sont connectés à un réseau étendu sans fil.

Les différentes familles de réseaux de téléphonie mobiles sont classées en générations: 0G, 1G, 2G, 3G, 4G

0 commentaire

Laisser un commentaire

1 commentaire

Rebecca · 8 décembre 2019 à 6 h 09 min

Un bon cours

Les commentaires sont fermés.