À l’origine d’Apple, deux amis : Steve Wozniak et Steve Jobs. Wozniac est un électronicien et un programmeur de génie, le cerveau du projet Apple. Jobs est un visionnaire qui saura imposer la marque à la pomme en lui conférant une simplicité d’utilisation et une ligne uniques. Il est l’instigateur de cinq évolutions majeures dans le monde de l’informatique personnelle : l’Apple II, le Macintosh, l’iPod, l’iPhone et l’iPad

Jobs et Woznioac, le début de l’Apple

L’Apple I est né en 1975 dans le garage de famille de Steve Jobs. Rencontrant un succès mitigé mais suffisant, il apporte suffisamment de capitaux pour que Steve Wozniak se consacre à temps plein à son digne successeur, l’Apple II. Cette machine révolutionnaire conquiert un large public grâce à ses innovations majeures, notamment un affichage texte et graphique, un interpréteur BASIC, le tableur VisiCalc et un lecteur de disquettes.

janvier 1984, le grand public découvre le Macintosh. un modèle d’ordinateur doté d’un design innovant, d’une compacité, d’une interface graphique de grande qualité (au lieu d’une interface en ligne de commande), d’une simplicité d’utilisation et d’une souris qui révolutionnent l’utilisation de l’ordinateur. Le succès est immédiat et perdure depuis lors.

Mais l’aventure ne s’arrête pas là : en 2001 naît l’iPod (un baladeur numérique MP3), en 2007 l’iPhone (une gamme de smartphone) et en 2010 l’iPad (une tablette tactile). Toutefois, l’iPod n’est pas le premier baladeur MP3, l’iPhone n’est pas le premier smartphone et l’iPad n’est pas la première tablette tactile. Cependant, ces trois périphériques sont vraiment simples à utiliser, et c’est ce qui fera leur succès. Une fois encore, Steve Jobs a pu capitaliser ce qui a fait le succès d’Apple : la simplicité d’utilisation et la ligne esthétique.

Depuis le 5 octobre 2011, Steve Jobs n’est plus de ce monde. Mais son empreinte demeure indélébile dans la galaxie Apple.

Catégories : Histoire

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.